Article paru en Mai 2019 dans le Magazine Axemag.

Par Huguette Baud
Fondatrice de Collaboratif RH

Formation CQP : Un « booster » pour recruter des profils qualifiés.

AXEMA nous a confié la coordination et l’animation de formations professionnalisantes CQP dans le domaine de l’agroéquipement.
L’objectif  ?  Concevoir et mettre en place des contenus pour développer les compétences des jeunes en adéquation avec les besoins des constructeurs, et promouvoir auprès d’eux les métiers du secteur »,
résume Huguette Baud, fondatrice de Collaboratif R.H.

Les CQP sont des formations essentielles car complémentaires des BTS dans le domaine agricole. Ces derniers délivrent des compétences techniques mais ne permettent pas aux jeunes d’assurer des activités commerciales, de marketing ou de SAV, la dimension « relation client » n’étant pas abordée.

Les CQP délivrent des compétences incontournables notamment pour évoluer chez les constructeurs. Si les jeunes ont une bonne connaissance du terrain, des réseaux de distribution et se tournent donc plus naturellement vers les concessionnaires, les constructeurs, eux, sont demandeurs de profils ouverts à la mobilité, qu’elle soit géographique ou professionnelle. La question de la mobilité est une vraie problématique dans les environnements techniques. C’est pourquoi elle est au cœur de nos formations : les 17 sessions annuelles de nos CQP sont organisées dans différents lycées agricoles partenaires, répartis entre la Bourgogne et la Bretagne une première occasion de bouger tout au long de l’année ! tandis que les stages en alternance permettent aux jeunes de découvrir des usines situées à l’étranger, d’être immergés dans des situations où la pratique de l’anglais est nécessaire.

La mobilité et l’anglais sont la clé d’entrée pour l’alternance et des facteurs de succès pour évoluer par la suite en entreprise. »

Chaque année, les contenus des formations évoluent pour être en phase avec les besoins des entreprises. La promotion des métiers du secteur menée auprès des jeunes porte ses fruits car les candidats aux postes proposés par les constructeurs sont de plus en plus nombreux. Du côté des entreprises, les besoins sont mieux anticipés et définis. 

Outre un bon accompagnement des jeunes dans la phase de recrutement et durant leur alternance, le travail relationnel mené en continu sur le terrain permet de répondre aux besoins des entreprises,et garantit des formations de qualité

 

Ce travail d’adéquation entre l’offre et la demande est majeur pour répondre aux besoins de compétences spécifiques chez les constructeurs d’agroéquipements.  Les entreprises qui intègrent des étudiants enalternance ont l’objectif de les intégrer à la fin de leur formation. Les exemples de jeunes formés en CQP occupant aujourd’hui des postes valorisants chez les constructeurs sont ainsi de belles références pour motiver de futurs candidats à rejoindre les entreprises du secteur des agroéquipements. 

Retrouvez-nous également

CQP domaine agricole / agroéquipement
Étiqueté avec :